Expatriés

Echapper au “blues” de l’expatriation

La dépression vous guette ? Votre prochain départ à l’étranger vous inquiète ? C’est normal, les expatriés et les accompagnants (conjoints, famille) souffrent souvent du « blues de l’expatriation ». La dépression liée au départ à l’étranger est un phénomène plus répandu qu’on ne le pense. Mais des solutions existent pour affronter la perte des repères sans perdre pied.

Coup de blues, déprime, angoisse : ces symptômes accompagnent la vie de l’expatrié et de sa famille. Et certainement plus encore à l’occasion des fêtes de fin d’année !

Le blues du retour

Le « cafard » ne se manifeste pas seulement une fois que vous êtes installé dans votre pays d’accueil. Rentrés aux pays, de nombreux expatriés subissent fréquemment le « décalage inversé ».

 

Réservez maintenant

Chargement...

Au-delà de la souffrance au travail: la sublimation une voie vers la reconnaissance

Le travail du sens dans les organisations. De la souffrance au travail à la reconnaissance et à la considérationIntervenant …

Il n’y a pas loin du Capitole à la Roche Tarpëienne.

Mieux comprendre et décrypter le pouvoir dans les organisations: apports croisés de la psychanalyse et de la gestionIntervenant …