Notre actualité

Nos interventions, conférences, news et articles a lire.

Les nouvelles dynamiques du travail: d’un brasier du plus pour un rien

4 juin 2019

I.P.M.

ICHEC Brussels Management School

Bruxelles, Belgique

Les Nouvelles Dynamiques du Travail ou " Pousse toi de là que je m'y mette " 

Intervenant et Auteur de la contribution: "Les Nouvelles Dynamiques du Travail : D’un Brasier du plus pour Un Rien"

Extrait du texte:

L’arrivée massive des nouvelles formes de travail ont été largement décrites et commentées depuis leur émergence. L’uberisation de l’entreprise est ainsi devenu un terme grand public. Mais au fait que veut dire ubérisation ? S’il existe une littérature dense pour décrire ce phénomène, il est en revanche difficile d’en trouver une définition précise. Il est admis que le terme uberisation définit un modèle économique basé sur les technologies digitales qui sont en concurrence directe avec les usagers de l’économie classique. Des entreprises comme AirBnB, Uber sont largement connues aujourd’hui. Le phénomène de l’uberisation impact l’économie, les relations sociales et bien au-delà entraîne une modification profonde de notre modèle de société actuelle, dans ses fondements, ses lois et ses modes de régulation.

Déjà en 2014 dans ma contribution « Il n’y a pas loin du Capitole à la roche Tarpéïenne » présentée à l’Université Concordia (Canada) en 2014, j’ai exploré la part croissante du pouvoir informel sur le formel dans les organisations et sa puissance destructrice à l’échelle psychologique individuelle autant que ses ravages sur le plan sociétal à savoir social et économique. J’y décris comment le pouvoir informel porté par l’usage intensif et individuel des outils technologiques n’a eu de cesse que de se renforcer au point de menacer les organisations établies. Mais depuis, par leur résilience les entreprises et le management, utilisant ces mêmes technologies fortement adoptées par les employés, ont de nouveau renversé la tendance en imposant de nouvelles formes d’organisation appelées communément l’ubérisation.

Ainsi donc, par le cheval de Troie que constituent ces nouvelles technologies, les entreprises qui risquaient de perdre leur pouvoir, ont repris la main et ont même renforcé leur pouvoir formel, grâce à cette nouvelle forme de travail produite et mise en œuvre par l’ubérisation de l’économie.

L’année suivante, en 2015, j’avais déjà pointé l’idée des effets négatifs du numérique (renforcement de la volatilité, effet électrons…) dont les promesses de liberté par une économie dite « collaborative » masque mal le sillon de destructivité qu’elle fait peser par ailleurs (précarisation, renforcement au final de la dépendance, voire le piège de l’aliénation, ...).  Sous un alibi de liberté retrouvée ou prétendue conquise, ces nouvelles formes de travail ont réalisé une déconstruction massive du lien employeur-employé au profit d’un rapport de sous-traitance mettant en avant le leurre du travailleur devenu indépendant sous toutes ses formes.

En ce début 2019, cette situation est établie et semble s’ancrer à la fois dans le paysage économique mais également dans les aspirations des employables. En effet, une étude récente montrent que d’ici 2020, les travailleurs indépendants représenteront plus de 50% des emplois aux États-Unis, reléguant ainsi l’emploi salarié dans une position minoritaire. Ce point de passage devant être atteint en 2030 en Europe.

Face à une telle déferlante, il devient difficile maintenant de les qualifier encore de « nouvelles » formes de travail.

Cela représente en fait la première étape de la vraie évolution du travail, un terreau favorable à la VRAIE rupture : l’arrivée massive de l’Intelligence Artificielle (IA).  L’IA représente des opportunités exceptionnelles mais dans le même temps le début du remplacement de l’homme par la machine dans un avenir très proche.

 

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les nouvelles dynamiques du travail: d’un brasier du plus pour un rien

Les Nouvelles Dynamiques du Travail ou " Pousse toi de là que je m'y mette "  Intervenant et Auteur de la contribution: …

La numérisation. Une pseudo liberté aliénante ?

Extrait du texte: Uber, AirBnB, BlaBlaCar,... L'économie collaborative est partout et de plus en plus présente, diffusée …

Au-delà de la souffrance au travail: la sublimation une voie vers la reconnaissance

Le travail du sens dans les organisations. De la souffrance au travail à la reconnaissance et à la considération Intervenant …