Notre actualité

Nos interventions, conférences, news et articles a lire.

Au-delà de la souffrance au travail: la sublimation une voie vers la reconnaissance

20 novembre 2014

I.P.M.

ESDES Business School

Lyon, France

Le travail du sens dans les organisations. De la souffrance au travail à la reconnaissance et à la considération

Intervenant et Auteur de la contribution: "Au-delà de la souffrance au travail : la sublimation une voie vers la reconnaissance"

Extrait du texte:

Le travail comme toute activité humaine génère de la souffrance.
Dans notre 21ème siècle, le travail a changé. Le secteur tertiaire (services, commerce) représente 80% des emplois dans les pays industrialisés, les emplois industriels (secteur secondaire) seulement 15%. La nature du travail ayant changé, la typologie de l’accident du travail a changé aussi.

Ce qui a changé également c’est qu’aujourd'hui nombreux sont les individus qui travaillent et qui pour autant sont porteurs de souffrances et/ou douleurs physiques et psychiques. Les frontières entre vie personnelle et monde professionnel étant devenues perméables, il est utopique de chercher la solution ou la cause dans l’un ou l’autre des deux versants.

Nous constatons également le caractère immuable de la transmission et de l’accession à la fonction de Manageur. C'est-à-dire qu’ils arrivent là par une promotion liée à la reconnaissance de leur exercice professionnel passé et rarement par la reconnaissance d’une disposition intrinsèque de la nouvelle profession qu’ils vont devoir exercer.

La rencontre d’un monde du travail qui évolue et de pratiques managériales qui stagnent, produit de nouvelles souffrances dans les organisations. Cette diminution de l'usage du corps au travail à été le creuset d'un travail de déliaison sous jacent et néanmoins fortement à l'œuvre aujourd'hui. Ainsi imaginer éradiquer la souffrance du travail est aussi utopique que d'imaginer l'éradiquer de la scène du monde.

Comment accepter la souffrance au travail pose alors plutôt la question de qu'en faire ?

Et si la sublimation de l’acte de production avec le plaisir de produire était un procédé d’apaisement de la souffrance au travail ?

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les nouvelles dynamiques du travail: d’un brasier du plus pour un rien

Les Nouvelles Dynamiques du Travail ou " Pousse toi de là que je m'y mette "  Intervenant et Auteur de la contribution: …

La numérisation. Une pseudo liberté aliénante ?

Extrait du texte: Uber, AirBnB, BlaBlaCar,... L'économie collaborative est partout et de plus en plus présente, diffusée …

Au-delà de la souffrance au travail: la sublimation une voie vers la reconnaissance

Le travail du sens dans les organisations. De la souffrance au travail à la reconnaissance et à la considération Intervenant …